Le coton pima, « la soie des Andes »

Il y a un an, nous découvrions une matière exceptionnelle : le coton pima. Certifié bio, commerce équitable et teint à la main, nous avons sélectionné le meilleur de tous (on en est très fier) que vous pouvez retrouver sur la boutique. Mais quel est donc ce fil venu du Pérou surnommée « la soie des Andes » ? Suspense.

Un fil rare

Le coton pima est une variété rare qui ne représente que 3% de la production mondiale de coton. Il est cultivé sur les hauts plateaux montagneux du Pérou, où les jours sont chauds et les nuits fraîches.

La fibre du coton pima est exceptionnellement longue par rapport au coton traditionnel. C’est cette particularité qui lui offre une résistance bien plus grande, ainsi qu’une douceur et une brillance uniques auxquelles elle doit son surnom : « la soie des Andes ».

Souple, soyeux, agréable à porter et à tricoter, c’est un coton qui a tout pour plaire à condition d’être cultivé dans les meilleures conditions. Ça tombe bien, le coton pima Berthe et Victorine est certifié bio, commerce équitable et il est teint à la main avec des teintures naturelles.



Certifié bio : protéger la nature et les Hommes


Notre coton pima est certifié GOTS c'est à dire sans pesticide, sans engrais chimique et sans OGM. Ce n'est pas anodin, la culture de coton conventionnelle est la plus polluante du monde : 20% des insecticides agricoles pour seulement 2,5% des surfaces agricoles. La culture du coton traditionnel contamine 25 millions de personnes chaque année selon l’OMS. Pratiquer une agriculture bio raisonnée permet donc de protéger les Hommes, la biodiversité, les sols, les nappes phréatiques et votre peau. Le coton pima est récolté soigneusement à la main, à maturité et sans endommager les plantes. Tout le contraire d’une exploitation industrielle.

Commerce équitable : respecter les petits producteurs


Le label commerce équitable Max Havelaar garantit un prix d'achat minimum aux organisations de petits producteurs et le respect des droits des travailleurs. Ils ne dépendent donc plus des spéculations sur le marché des matières premières et participent aux prises de décisions. Cela permet ainsi aux familles péruviennes de vivre dignement de leurs terres et de développer des projets sociaux, économiques et environnementaux. Offrir une perspective d’avenir à travers la culture du coton pima c’est aussi éviter par exemple que les champs ne soient rachetés ou convertis illégalement en champs de coca.


La fleur du coton pima source


Le Pérou : berceau du coton pima

Les Andes péruviennes sont le berceau du coton mondial, le coton pima y est cultivé depuis plus de 5000 ans. Au Pérou les conditions climatiques sont optimales pour le coton, pas besoin de redessiner la carte des fleuves pour irriguer des champs. C'est pourquoi nous sommes aller chercher cette plante dans son habitat naturel, afin de limiter son empreinte écologique et de profiter d'un savoir-faire local.


La teinture naturelle : des couleurs uniques

La teinture naturelle est un art ancestral, particulièrement au Pérou comme en témoignent l’héritage textile de la civilisation Inca. Utiliser des teintures naturelles locales et certifiées permet d’obtenir des couleurs authentiques, uniques, et d’éviter les teintures synthétiques dérivées du pétrole. Une même couleur peut donc être légèrement différente d'un bain à l'autre, cela fait partie intégrante du charme et du caractère de chacun de nos écheveaux.

Livraison par Colissimo 48h

CGV
Mentions légales

Paiement
100% sécurisé

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Rejoignez-nous

sur Facebook et Instagram !